Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun - Page 3 1453055880-header-fullhd
POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


    | Veuve noire ;; Membre de FP ;; Economiste
    | Veuve noire ;; Membre de FP ;; Economiste
    Aaliyah Zabini
    Date de naissance du joueur : 25/03/1988
    Âge du joueur : 31
    Arrivé sur Poudnoir : 06/09/2016
    Parchemins postés : 170



    Pensine
    Mon casier judiciaire est: vide
    Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
    Ma résistance magique est de: 11PV
    Aaliyah Zabini


    Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun - Page 3 EmptyVen 14 Déc - 19:10

Aaliyah s’éventait avec son face-à-main en plume de paon, tout en offrant à Lloyd Dust une oreille attentive, un sourire compatissant et des hochements de têtes approbateurs. La veuve noire n’avait rien de la ravissante idiote, et ne se permettrait pas de se moquer ouvertement d’un membre du bras armé de la Justice Magique. Même si elle n’en pensait pas moins, c’était le genre de faux pas qu’elle ne pouvait pas se permettre. Des années de travail sur elle-même avait permis à Aaliyah de s’offrir une personnalité du meilleur goût, elle était une jeune femme douce, mesurée, et d’une politesse raffinée. En public tout du moins, en privé, elle pouvait encore se permettre d’être aussi autoritaire et mesquine qu’il lui plaisait, mais c’était un secret très bien gardé. Les seuls capables d’en témoigner étaient soit morts, soit trop occupés à vivre à ses crochets pour aller raconter ça sur la place publique.

« Une chance pour nous tous que vous et vos collègues soyez là aujourd’hui. Les gens sont si prompts à céder à la panique dans de tels moment, je trouve la présence d’officiels du ministère absolument rassurante. » assura-t-elle d’une voix chaleureuse.

En vérité elle n’en pensait pas un mot, mais être du bon côté de ceux qui détenaient le pouvoir avait toujours été la clef de voûte de sa réussite. La preuve, au sein même du parti, tout le monde prenait pour sincère son engagement dans la campagne de Lucius Malefoy, alors qu’elle estimait en réalité qu’un cocker arthritique aurait fait un tout aussi bon ministre.

La veuve noire jeta un coup d’œil rien de moins qu’aimable à l’employée de la banque au sujet de laquelle le Mangemort avait attiré son attention. Et accompagna sa réponse d’un rire délicat.

« Absolument pas, c’est une employée de la banque je crois ? » * Comme si je fréquentais ce genre de vermine tapageuse, pourquoi ne pas m’insulter directement ? * Elle referma son éventail d’un geste sec « Mais si je peux me permettre un conseil, monsieur Dust, ne nous en mêlons pas, les Gobelins détestent que l’on se mêle de leurs affaires. »

Un conseil gratuit, elle espérait qu’il saurait l’apprécier, il était rare qu’Aaliyah Zabini fasse quoique ce soit gratuitement. Elle avait travaillé assez longtemps au département du commerce international pour savoir qu’on n’obtenait jamais rien de bon en essayant de fourrer son nez dans les affaires de la banque, c’était le territoire exclusif des gobelins.

La conversation fut interrompue par l’arrivée de Riyadh Shafiq, qui visiblement avait de mangemortes affaires à discuter avec son collègue. Très bien, cette conversation commençait à devenir ennuyeuse, et c’était l’occasion rêvée de s’éclipser. Elle offrit au deux mangemorts un visage compréhensif, avant de tourner les talons.

« Absolument, et je ne saurai pas me tenir entre des hommes et leurs devoirs. »
*Des bons à lappe, qui n’ont toujours pas arrêté la terroriste qui a envoyé mon fils à l’hôpital.*

Elle passa près d’un homme, qui visiblement prenait le hall de la banque pour une aire de pic-nique. Elle laissa échapper un long soupir, elle sentait son capital social dégringoler rien qu’en le regardant. Les gens ne savaient donc plus se tenir correctement ?

Ses pas l’amenèrent près d’une autre recluse, Ashley Prewett. Médicomage, et plus spécifiquement en charge du dossier de la mère d’Aaliyah, internée de longue date à St Mangouste. La veuve noire lui tendit une main amicale.

« Ça alors, Miss Prewett, coincée ici, vous aussi. J’ai été très occupée dernièrement et je n’ai pas trouvé le temps de passer voir maman, comment va-t-elle ? »
* Toujours frappée du chaudron je suppose, pas de raison que ça change. *

____________________________________
Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun - Page 3 Beyonc10
- MY DESTINY IS MANIFEST -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | Serpentard ;; 7ème année

| Serpentard ;; 7ème année
Evan F. Rosier
Date de naissance du joueur : 16/07/2000
Âge du joueur : 18
Arrivé sur Poudnoir : 29/06/2016
Parchemins postés : 189



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 7PV
Evan F. Rosier


Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun - Page 3 EmptyMer 2 Jan - 22:50

Lorsque Riyadh le foudroya du regard, une fois qu'il eut finalement craché le morceau sur le pourquoi du comment de sa présence ici, Evan ne trouva rien de mieux à faire que de lui sourire. Un petit sourire de jeune con prétentieux et arrogant qui se fait passer pour innocent, le genre de sourire qui donne envie de l'arracher à grand coup de baffes dans la poire. Mais, heureusement pour le jeune homme, le Mangemort n'en fit pas cas et s'éloigna. Cette histoire était loin d'être terminée, c'était certain, mais elle était au moins remise à plus tard.

Fronçant légèrement les sourcils, Evan se tourna vers Juliet. Qu'est-ce qui lui prenait, à Shafiq, de s'intéresser de si près à son cas, tout d'un coup ? Après tout, bon, ils n'avaient aucun lien particulier, tous les deux. De ce qu'Evan savait, Chapman était le parrain de sa femme, mais rien de plus. A moins que ce ne soit justement Chap qui ait décidé d'utiliser cet homme pour faire rentrer son petit-fils dans les rangs... ? Non. Non, c'était pas le genre du vieux ça. Evan ne l'aimait pas, mais il devait lui reconnaître une certaine honnêteté dans ses démarches, il n'aurait jamais fait un coup aussi fourbe.

Perdu dans ses pensées, Evan ne revint sur Terre que lorsqu'un Patronus traversa la salle, se scinda en deux et qu'une partie vint se poster devant lui. C'était la voix de Heiz. Il demandait des nouvelles, apparemment toujours coincé avec leur fameux cailloux. Evan prit une grande inspiration et se secoua. Enfin un peu d'action, et une occasion unique de se tirer de ce groupe, qui devenait de plus en plus gênant.

- Excusez-moi, apparemment, nous avons un problème. Je vous laisse, ajouta-t-il en lançant un petit regard à Drago, un rapide sourire à Juliet et en s'éloignant aussi vite qu'il était apparu.

Le jeune homme balaya la salle du regard et remarqua rapidement Betty, quelque part de l'autre côté de la pièce. Il se dirigea vers elle, se faufilant entre les clients paniqués, entre les adolescents verdâtres et les femmes pâle comme la mort. Bon sang, y'avait pas idée d'être aussi stressé... Ce n'était que des portes. Bon, certes, ils étaient enfermé à l'intérieur pour un temps indéterminé. Mais à moins d'avoir vraiment fait une grosse connerie avec ce maudit cailloux - ce dont Evan doutait fort -, ce n'était rien d'irréparable. Après tout, la Banque avait dû accueillir des objets bien plus puissants magiquement parlant, et elle était pourtant toujours là et en état.

Bon sang, il commençait à réfléchir de manière beaucoup trop sérieuse. Il n'avait pas encore l'habitude de penser ainsi, comme un adulte devait le faire. C'était le plus gros changement de sa vie depuis qu'il avait fini ses études, et il avait du mal à s'y faire. Ils étaient à la fin de l'année 2001. L'année suivante, Evan aurait vingt ans. Vingt ans. Il ne s'y faisait toujours pas. Lorsqu'il fêterait son anniversaire, le quinze avril, ça serait un gros cap de passé.

Evan secoua doucement la tête et revint à la réalité.

- Betty ! s'exclama-t-il en arrivant près de sa collègue. Un problème avec la pierre ? Vous avez besoin de moi pour quelque chose ?

S'il pouvait avoir quelque chose à faire pour s'occuper, il dirait pas non. Il en avait un peu assez d'attendre comme ça, surtout que la pièce était remplie d'angoisse. Et puis, Shafiq était encore beaucoup trop près de lui pour son propre bien - il pouvait le voir à quelques pas de lui, juste en tournant la tête. Il n'avait pas envie d'avoir une discussion trop sérieuse aujourd'hui. Pas maintenant. Il voulait juste finir sa journée et rentrer chez lui, se poser dans sa chambre et peut-être bosser un peu sur ses bouquins.

Bon sang, il commençait à penser comme un adulte. Par Merlin, il était trop jeune pour ce genre de délire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pour le meilleur et pour le pire || RP Commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Londres

 :: Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Gringotts
-